En Fr Nl

The Sex Garage & L.A. Plays itself

Halsted Fred

Deux films sulfureux du légendaire cinéaste porno gay expérimental Fred Halsted. LA Plays Itself a tout l’air d’un film expérimental s’inscrivant dans la tradition avant-gardiste américaine : montage discontinu et dialogues débordant de spleen à la manière de Warhol. Sex Garage, créé comme annexe, présente une apothéose monochrome de pornographie hardcore à l’odeur de caoutchouc brûlé et de revêtement en cuir. Avec une introduction par le spécialiste de son oeuvre William E. Jones, cinéaste queer et auteur de la monographie Halsted plays himself.

1972 / 38’ & 51’ / Etats-Unis / VO : anglais / long / vidéo
distributeur :

William E. Jones

date de projection
Fred Halsted/Heatsick : The Sex Garage & L.A. Plays itself: 16 novembre 2012 - 20:00 - BOZAR

agenda

cinéclub mensuel

Freier Fall

7 août 2014

Cinéma Aventure

nous suivre

contact